N'hésitez pas à nous suivre pour 

découvrir nos nouveaux articles dès leur parution :

  • Facebook Passeports de Légendes
  • Twitter Passeports de Légendes
  • Youtube Passeports de Légendes
  • Instagram Passeports de Légendes

#ilétaituneauto

TOYOTA SPORTS 800

YOTA-HACHI

par Florian K.

De 1965 chez  Toyota, l'Histoire ne semble avoir retenu que la 2000GT.

Totalement éclipsée par sa grande sœur, la Toyota Sports 800 a pourtant été le premier pas du constructeur dans un univers dont il est aujourd'hui indissociable, celui des voitures de sport.

 

Présentée au Tokyo Motor Show de 1962, celle qui deviendra la Sports 800, n'était alors qu'en phase de développement.

Preuve en est, le groupe moteur utilisé sur ce prototype était issu d'un autre modèle de la marque, une Toyota Publica, développant la modeste puissance de 28ch...

Le chemin à parcourir pour devenir une véritable voiture de sport s'annonçait plutôt long.

Une particularité attirait l'attention du public lors de ce salon, le toit du prototype offrait alors la possibilité de coulisser vers l'arrière.

 

Grâce à Tatsuo Hasegawa, ingénieur en chef sur le projet, la Sports 800 présenta, dès ses débuts, de nombreuses innovations issues de l'aviation et adaptées à l'automobile.
Designer aéronautique durant la seconde guerre mondiale, l'héritage transmis par Hasegawa-san fut garant de l'utilisation de matériaux de premier choix, à la fois légers et résistants, le tout sous un profil très aérodynamique.

 

Officiellement lancée en 1965, la Sports 800 de série laisse alors aux vestiaires ses accessoires trop originaux, pour se concentrer sur l'essentiel.

 

Le moteur économique de la Publica est revu et corrigé.

Initialement de 697cc, le "flat 2" supercarré* passe alors à 790cc. Ainsi modifié, le 2U-B est alimenté par deux carburateurs et voit sa puissance grimper à 45 ch.

Cette faible puissance ne sera pourtant pas un handicap.

L'utilisation abondante d'aluminium permettant de contenir le poids de l'auto sous la barre des 600 kilos, le rapport poids/puissance obtenu de 13 kg/ch n'aura pas à rougir face à d'autres sportives affirmées et vendues à la même époque (Porsche 912: 12,8kg/ch, Alfa Giulia GTA: 11kg/ch).

Le chiffre illustrant le mieux, à la fois la légèreté de l'auto, et la sobriété du petit bi-cylindres reste sa consommation normalisée :
3,22 L/100km.
Oui oui, rien que ça! Le tout dans les années 60, sous une fière allure, à des années lumière du look d'une Prius ou Insight...

LE STYLE MAIS PAS LA TAILLE

Du côté de la carrosserie, certains affirment qu'elle arbore "un style original qui n'emprunte rien aux voitures occidentales" (2000gt.net).

Vous conviendrez quand même que l'allure générale de la Toyota rappelle le profil d'un coupé anglais de la marque au félin...
Ces proportions employant un long capot et un habitacle ramassé sur l'essieu arrière seront amplifiées et ainsi utilisées sur la 2000GT produite dès 1967, marquant ainsi le style automobile caractéristique des années 60, au Japon et partout ailleurs.

 

LE DÉTAIL EN PLUS

Le toit coulissant qui avait fait parler de lui dès le TMS de 1962, fût abandonné sur la voiture de production, mais celle-ci présentait une autre innovation au dessus de la tête de ses occupants.

Elle fut la première voiture de production à disposer d'un toit escamotable.

Aussitôt le panneau démonté, il pouvait venir se loger dans le coffre, évitant ainsi de se retrouver trempés jusqu'aux os en cas d'orage imprévu à 2 heures de routes de la maison un dimanche après-midi...

Cette fonctionnalité sera par la suite démocratisée et répandue par la marque Porsche dès 1967 avec la 912 Targa, qui finira par imposer le nom couramment employé de nos jours pour désigner ce type de cabriolet.

L'HÉRITAGE DE LA SPORTS 800

Diffusée à un peu plus de 3000 exemplaires durant sa production de 1965 à 1969, ce modèle n'a officiellement jamais posé ses roues ailleurs que sur les routes sinueuses du Japon...

Avec environ 300 exemplaires de cette production conçus avec le volant à gauche, le contingent militaire américain basé sur l'île d'Okinawa a pu recevoir quelques rares exemplaires de la Sports 800 adaptés à "l'autre" conduite.

 

Au delà de l'aspect matériel, des tôles, verres et caoutchoucs utilisés, une auto c'est aussi une philosophie, des innovations, du progrès.
C'est donc dans ce principe du coupé sportif, léger, agile et équipé d'un moteur à plat que la Sports 800 a traversé le temps.
La GT-86, apparue en 2012 a repris ces ingrédients avec succès, mais la filiation qui nous vient à l'esprit n'est hélas pas celle de la Sports 800, mais plutôt de la Corolla...

2012 fut quand même l'année de la consécration pour ce coupé.
Sur ses terres, la Sports 800 fit son entrée au Panthéon automobile japonais, le bien nommé "Japan Automotive Hall of Fame" (JAHFA).
Plus qu'une simple reconnaissance du monde de l'automobile pour ce véhicule, il s'agit là d'un fait rarissime et à la hauteur de ce que le coupé représente.
En effet, il n'y a que deux voitures présentes dans ce palmarès, qui est d'habitude réservé aux hommes plutôt qu'aux machines.
La Toyota partage ce privilège avec la Mazda Cosmo, autre figure de l'automobile japonaise à la diffusion très confidentielle ailleurs dans le monde.

Il ne reste aujourd'hui que 10% des 3000 fabriquées, la grande majorité étant toujours au pays du soleil levant.

Si vous vous êtes passionnés pour ce modèle au point de vouloir dénicher une de ces mini Toyota, nous vous proposons une solution à tout petit budget et ne nécessitant aucun entretien ! La voilà (vous nous remercierez plus tard ;) ) :

FICHE TECHNIQUE

Année de production : 1965 - 1969

MOTEUR 

- Cylindrée : 790 cm3
- Type : Bi-cylindres à plat à refroidissement par air
- Alésage x course : 83 x 73 mm*
- Compression : 9.0:1
- Alimentation : Deux carburateurs simple corps Seiken
- Puissance :  44.4 ch à 5 400 tr/min
- Couple : 12,47 Nm à 3 800 tr/min

- Transmission : Propulsion
- Boîte de vitesse : Manuelle à 4 rapports, la première vitesse n'étant pas synchronisée.



CHÂSSIS

- Direction : Boîtier mécanique
- Suspensions Avant : Barre de torsion, amortisseur, barre stabilisatrice 
- Suspensions Arrière : Ressorts à lames, amortisseurs
- Freins avant : Tambours
- Freins arrière : Tambours
- Pneus : 6.00 x 12



DIMENSIONS

- Longueur : 3607 mm
- Largeur : 1465 mm
- Hauteur :  1176 mm 
- Empattement : 1998 mm
- Voies : 1203 mm

- Poids : 580 kg
- Réservoir : 30 litres



PERFORMANCES

- 0-100 km/h : /
- 0-160 km/h : /
- Vitesse maximale : 155 km/h
- Rapport poids/puissance : 13 kg/ch
- Rapport puissance/litre : 56 ch/L
- Consommation mixte : 3,22 L aux 100 km !!!

CE N'EST PAS FINI !

VOUS AVEZ QUELQUE CHOSE À DIRE À PROPOS DE CET ARTICLE ?

DÎTES NOUS TOUT DANS LES COMMENTAIRES CI-DESSOUS