ALFA ROMEO GIULIA SPRINT GTA

L'HERITAGE D'AUTODELTA

#ilétaituneauto

Au début des années 1960, Alfa Romeo s'impose comme un des leaders des courses de véhicules de tourisme en remportant de nombreux succès avec sa Giulia Ti Super. Pour répondre au constructeur italien, les concurrents comme Ford, Bmw et bien d'autres profitent du règlement peu restrictif de l'époque. Ils s'attellent à modifier de fond en comble leurs véhicules tout en conservant l'aspect extérieur originel pour respecter les conditions de participation.

 

A son tour, Alfa Romeo souhaite contrecarrer les plans de ses concurrents pour conserver son hégémonie. C'est la raison pour laquelle la firme décide de collaborer avec Auto Delta en 1963 pour créer une voiture de course dérivée du modèle de série Giulia Sprint GT. Ainsi va naître la Giulia Sprint 1600 GTA développée dans le but de participer en catégorie Tourisme Groupe 2.

PRECISION HISTORIQUE

L'entreprise Auto Delta est, à l'origine, une société indépendante crée par deux ingénieurs Alfa Romeo : Carlo Chiti et Ludovico Chizzola. Cette entreprise est née, le 4 Mars 1963, pour apporter une solution officieuse à Alfa Romeo qui ne voulait plus s'engager officiellement dans les compétitions automobiles de tourisme depuis son retrait en 1951. L'entreprise prend ses quartiers à Tavagnacco, dans le nord-est de l'Italie, dans les annexes de la concession de la marque Innocenti détenue par Chizzola. Cette localisation excentrée a volontairement été choisie pour permettre aux ingénieurs de travailler sereinement à l'abri des regards indiscrets.

 

Sous la direction de Carlo Chiti, le coupé Giulia Sprint, dessiné par Giugiaro (alors travaillant chez Bertone), va ainsi être modifié à de nombreux niveaux dans les ateliers d'Auto Delta pour prendre finalement son appellation GTA : Gran Turismo Alleggerita.

par Kevin P.

Séance d'essais de la formation Auto Delta sur la piste de Balocco

VERSION ROUTE

La carrosserie va, en effet, être complètement retravaillée en Peraluman, alliage d'aluminium et de magnésium très léger, résistant à la corrosion et facilement soudable. L'utilisation de ce matériau va permettre un gain de poids de plus de 200 kg par rapport au modèle de série passant de 950 à 745 kg.

En complément Auto Delta va aussi remplacer les vitres en verre par des panneaux en plexiglas et opter pour une nouvelle suspension arrière qui va abaisser le centre de gravité de l'auto.

 

POINT DE DÉTAIL

Le règlement stipule à l'époque que l'espace aux jambes de la banquette arrière doit être le même que sur le modèle de série. Malgré l'utilisation des sièges d'origine de la Sprint GT il manque 2 centimètres pour que les mesures coïncident, Auto Delta décide alors de remplacer les sièges arrière par une banquette simple ce qui permettra à la Giulia GTA de satisfaire aux conditions d'homologation, les sièges étant en option sur le modèle d'origine. 

Le petit 1570 cm3 d'origine, quant à lui, va être revu pour passer de 104 ch à 115 ch avec une culasse spécifique à double allumage Twin Spark ainsi que l'augmentation des sections des deux carburateurs Weber. 

Une Giulia Sprint GTA devant les ateliers d'Autodelta à Milan

VERSION COURSE

La voiture est encore plus allégée avec une perte supplémentaire de 45 kg : suppression des pare-chocs, des vitres coulissantes et des sièges.

La cylindrée reste équivalente mais la puissance quant à elle est portée à 170 ch grâce, entre autres, à l'adoption d'une prise à air dynamique et d'un échappement libéré.

Grâce au travail conjoint d'Autodelta et d'Alfa Roméo, la Giulia Sprint GTA deviendra au fil des années une icône historique de la marque italienne s'adjugeant le Challenge Européen des voitures de tourisme à trois reprises ainsi que le Championnat d'Europe de la Montagne en 1967.

Si ces quelques lignes ont éveillé chez vous une curiosité sans fin et que vous souhaitez approfondir l'histoire de ce modèle nous vous proposons ci-dessous une sélection d'ouvrages de référence :

FICHE TECHNIQUE

Année de production : 1965 - 1969

MOTEUR 
- Cylindrée : 1570 cm3
- Type : 4 cylindres en ligne
- Soupapes : 8 soupapes
- Alimentation : 2 carburateurs Weber
- Puissance : 115 ch à 6000 tr/min
- Couple : 142 Nm à 3000 tr/min
- Régime maximal : 7000 tr/min
- Puissance fiscale : 9 cv 
- Position : Longitudinale avant

- Transmission : Propulsion
- Boîte de vitesse : Manuelle à 5 rapports


CHÂSSIS
- Avant : Suspension indépendante, barre anti-roulis
- Arrière : Essieu rigide, bras oscillants
- Amortisseurs : Hydrauliques avant et arrière 
- Freins avant : Disques en 269 mm
- Freins arrière : Disques en 249 mm 
- Pneus : 165/80/14 avant et arrière


DIMENSIONS
- Longueur : 4080 mm
- Largeur : 1580 mm
- Hauteur :  1315 mm 
- Empattement : 2350 mm
- Voie avant : 1310 mm
- Voie arrière : 1270 mm 

- Poids à vide : 745 kg
- Réservoir : 46 litres


PERFORMANCES

- 0-100 km/h : 8,7 secondes
- Vitesse maximale : 192 km/h
- Rapport poids/puissance : 6,478 kg/ch
- Rapport puissance/litre : 73,248 ch/L 

CE N'EST PAS FINI !

VOUS AVEZ QUELQUE CHOSE À DIRE À PROPOS DE CET ARTICLE ?

DÎTES NOUS TOUT DANS LES COMMENTAIRES CI-DESSOUS

N'hésitez pas à nous suivre pour 

découvrir nos nouveaux articles dès leur parution :

  • Facebook Passeports de Légendes
  • Twitter Passeports de Légendes
  • Youtube Passeports de Légendes
  • Instagram Passeports de Légendes